Lancement de nos Newsletter pour réviser le code et  les questions du permis.

Les avertissements lumineux


Les appels de phare :
La nuit l'usage d'avertisseur sonore est interdit sauf en cas de risque grave et imminent. Il faut alors faire des "appels de phare" en passant des feux de route aux feux de croisement (ou l'inverse) un bref instant pour être vu par les autres usagers.


Le clignotant : Pour avertir les autres usagers que l'on veut effectuer un changement de direction ou de trajectoire, il faut actionner le clignotant.


Les feux de détresse :

  • Lors d'un ralentissement anormal, si un conducteur est situé en fin de file, il doit allumer ses feux de détresse pour avertir les autres usagers.
  • En cas d'immobilisation sur la chaussée et s'il ne peut pas déplacer son véhicule, le conducteur doit, en plus d'allumer ses signaux de détresse, disposer un triangle de présignalisation sur la chaussée à au moins 30 m de celui-ci, de manière à être visible à une distance de 100 m.


L'avertissement sonore


L'utilisation du klaxon est interdite dans les cas suivants :

  • En agglomération de jour et de nuit ;
  • La nuit hors agglomération ;
  • En présence d'interdiction, notamment devant les établissements de santé ;
  • Il est déconseillé en présence d'un troupeau.

Il est parfois nécessaire pour avertir les autres usagers d'un risque grave et imminent. Par exemple :

  • Lorsque la visibilité est réduite, à l'approche d'une intersection ou d'un virage sur route étroite.
  • Pour avertir un conducteur qui semble ignorer qu'il va être dépassé.
  • Un piéton risquant de ne pas voir le véhicule arriver.
  • Pour inciter les deux-roues à serrer à droite ou à se mettre en file de façon à permettre leur dépassement.

PUBLICITE

Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Copyright @ 2011-2020 code-verificationpermis.fr. All Rights Reserved.
Design & Réalisation AurouxCommunication.fr

Modifier mon consentement